Thiepval
En construction

Pendant que se déroule le drame de Verdun,  un autre champ de mort s’ouvre : la bataille de la Somme.  Le plan de l’offensive est des plus classique :  percer le front de l’adversaire et, en cas de succès,  pousser l’avantage plus au nord en direction des principales voies de communication de l’ennemi. Dès le début, c’est un désastre. Malgré une  préparation d’artillerie intense, l’armée anglaise va perdre le 1er jour 58 000 soldats dont 20 000 tués. Si les français s’en sortent mieux, mi -juillet, c’est l’enlisement.

 

Pierre Miquel 

Les oubliés de la Somme 

EditionsTallandier 

                                      En construction