25 février… "En face de nous Douaumont dresse sa masse énorme. C’est une image fantastique, qui défie toute description : plus un bois, plus une haie, plus un arbre, plus un brin d’herbe, tout signe de vie a disparu, on se trouve en face d’un terrain bouleversé, déchiqueté, en face d’un terrain lunaire ; oui c’est bien cela, les cirques lunaires qu’on  voit au télescope. 

Et tout de suite on se rend compte de quelle importance tactique est la possession de Douaumont. C’est la clef de la place ; cette clef, les boches l’ont dans leur poche* …"

Gaston Pastre -  Trois ans de front -  Presse Universitaire de Nancy

 

* Le fort n'était pas défendu... Les allemands s'y introduisent vers 16h00 et font prisonniers la cinquante de territoriaux et artilleurs présents.